Le Pays d’Auge parle de LECUYER !

Suite à la visite de la vice-présidente de la Normandie et de la sous préfet de Lisieux en juin 2016 dans nos locaux à Lisieux, le Pays d’Auge a publié un article sur Lecuyer,

 

L'Atelier Lecuyer, spécialiste de la ceinture tressée élastique et de la ceinture sangle
L’Atelier Lecuyer, spécialiste de la ceinture tressée élastique et de la ceinture sangle

Plus particulièrement notre marque de ceinture disponible ici, le pays d’auge parle de notre savoir-faire et de notre croissance.

« Vous avez su conserver un savoir-faire et innover en même, voilà un bel esprit d’entreprise. » Sophie Gaugain, nouvelle vice-présidente de la Normandie réunifiée et en charge du développement économique, découvre une PME dynamique dans la zone de l’Espérance.

Créée en 1725, l’entreprise Lécuyer reste l’une des dernières entreprises de tissage en France, dans un secteur d’activité bien particulier, une niche. Spécialisée dans la confection de sangles et de rubans, elle possède de nouveaux locaux depuis à peine un an, dans l’ancienne friche Caroline-Rhomer, sur 4 800 m2.

« Pour nous c’est important de conserver ce tissu de PME sur notre territoire », indique Bernard Aubril, le maire de Lisieux. « Leur label et leur gage de qualité sont sécurisants pour notre secteur. »« Nous avons choisi de diversifier notre savoir-faire tout en gardant l’esprit de l’entreprise. Nous appartenons au label Entreprise du patrimoine vivant », commente Charles Odend’hal.Les machines à coudre tourne en permanence et les petites mains expertes des ouvrières travaillent avec précision. Des femmes formées sur place pour la plupart.

Charline brûle avec minutie les excédents de fil.L’A
Charline brûle avec minutie les excédents de fil.

Ainsi, l’innovation se poursuit avec la mise en ligne d’un site d’achat L’Atelier Lécuyer. « Il s’agit d’une boutique spécifique « made in Normandie » de ceintures réalisées et tressées dans nos ateliers, avec un aspect naturel », explique le patron. « Cette boutique est unique, c’est un atelier d’usine. »

 

Pour lire l’article complet : cliquez ici

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *